• Il y a du changement dans l’air des deux côtés de la caméra pour la Saison 5 de Merlin. Red Alert en a discuté avec les co-créateurs de la série.

    La série a peut-être bénéficié d’une programmation très futée au moment de Noël, mais il n’en demeure pas moins que le double épisode final de la saison 4 de Merlin a battu ses propres records d’audience en attirant plus de 8 millions de téléspectateurs, deux semaines d’affilée.

    C’est une récompense justifiée pour une série qui a pris de plus en plus d’ampleur depuis ses débuts en 2008, avec des scénarios de plus en plus affirmés défendus par l’une des meilleures distributions de la télévision. « A propos de Merlin, le grand plaisir est qu’on peut continuer à le faire avancer et le faire paraître frais et nouveau. » dit Johnny Capps l’un des co-créateurs à SFX, pendant le tournage des épisodes 4, 5 et 6 de la série qui en comporte 13. « Nous espérons que cette saison sera meilleure que la précédente. »

    Ce n’est pas un mince exploit, mais l’équipe a plus d’un tour dans son sac. Cette année, ils vont utiliser une nouvelle gamme de sorcellerie technique pour donner vie à Camelot, alors que pour la première fois, tous les effets spéciaux de la série seront générés entièrement chez eux. « Nous sommes de plus en plus dépendants du « matte painting » et du fond vert dont l’utilisation a augmenté de façon importante pour la Saison 5 » dit Julian Murphy l’autre moitié du binôme de créateurs de Merlin. « Nous tournons dans de vrais décors, mais plus autant qu’avant. Si vous combinez ceci avec la vitesse extraordinaire à laquelle les effets spéciaux et les films progressent, vous arrivez rapidement à un stade où vous faites des choses que vous pouviez seulement envisager dans des films [de cinéma], 3 ou 5 ans auparavant. La télévision est maintenant aux portes d’une révolution. Maintenant nous pouvons faire beaucoup de choses qui étaient jusque-là impossibles à la télévision. Je pense que c’est terriblement enthousiasmant. »

    « Ceci nous donne bien plus de liberté créative et de contrôle. » ajout J. Capps. « Nous avons maintenant notre propre petit département d’effets spéciaux, c’est pourquoi lorsque nous voulons savoir si quelque chose est faisable nous pouvons directement le demander à la bonne personne. L’utilisation des effets spéciaux de façon plus ambitieuse constitue notre grand défi cette année. »

    L’autre grand défi qui attend l’équipe est de gérer les suites de l’alliance entre Morgane et le bébé dragon Aithusa et celles du choix d’Arthur qui a fait de Gwen la servante, sa reine à la fin de la Saison 4. « Gwen est une véritable reine. Elle a son propre style distinctif. » Explique J. Murphy « En raison de ses origines, elle sait d’instinct ce que ressentent les sujets. C’est quelque chose qu’elle peut apprendre à Arthur car il n’a jamais eu cette sorte de savoir, ce genre d’instinct. Mais elle n’est pas parfaite… »

    « Vous continuez à voir qu’Arthur a le sentiment d’avoir perdu son père trop tôt.» ajoute J. Capps. « Ceci donne des indications sur la façon dont Arthur se comporte dans certains épisodes, lorsque l’amour et les conseils de son père lui manquent. Je trouve que ça a des effets intéressants sur lui. Je crois qu’on peut dire à juste titre que l’ombre d’Uther est toujours présente. »

    Bien qu’ils [les producteurs] n’aient pas été prêts à révéler la ligne directrice de la série au moment où Red Alert a discuté avec le tandem (guettez le Comic Con pour ce genre de choses), ils ont évoqué le cœur de cette saison : « Nous suivons les légendes de plus près cette année. » dit J. Murphy. « Notre règle est que nous ne les utilisons que si nous pouvons les renouveler, et ce n’est pas le cas pour bon nombre d’entre elles car elles sont trop violentes, elles comportent du sexe et de l’inceste. »

    Quelles seront précisément les légendes utilisées, il va vous falloir attendre pour le voir, mais J. Capps confirme effectivement des nouvelles pas vraiment inattendues : « Le Vieux Merlin va faire son retour. Sans aucun doute, vous le verrez à un certain stade la série. Il revient de façon tout à fait inattendue. C’est une info exclusive pour SFX. »

    L’autre personnage crucial qui fait son retour cette saison, est celui de Mordred. Celui-ci n’est plus incarné par le visage juvénile d’Asa Butterfield, la vedette de Hugo. A sa place, c’est Alexander Vlahos qui endosse le costume diabolique de Mordred. « Le changement n’avait vraiment rien à voir avec Asa » explique J. Murphy. « Il était lié à notre désir de raconter des histoires impliquant un Mordred qui ne pouvait pas être âgé de 13 ans. Mordred est l’un des grands personnages de la légende arthurienne et c’est l’un de ceux que nous avons patiemment attendu pour explorer.»

    J. Capps poursuit : « Mordred est un personnage que vous allez beaucoup voir lors de la prochaine saison. »

    Des rumeurs persistantes courent à propos du retour de la Princesse Mithian (« Si vous aimez le personnage, vous allez être particulièrement heureux de quelque chose qui se produit au cours de la Saison 5 » ajoute J Capps en plaisantant), mais il va y avoir nettement moins de guests cette année. A la place, l’histoire va se concentrer sur des visages familiers. « On a maintenant tout un groupe de chevaliers, ce qui ouvre la voie pour de nouvelles aventures que nous n’aurions pas pu écrire auparavant. Tous les chevaliers ont des choses très intéressantes à faire et vous les verrez tous sous un jour différent au cours de la Saison 5. »

    L’équipe de scénaristes n’a pas changé par rapport à l’an passé, mais le plus grand bouleversement de la Saison 5 pourrait résider dans une approche différente de la narration : « L’une des choses que nous recherchons a été d’écrire plus d'histoires aux trames entrelacées. » explique J.Capps. « D’habitude dans un épisode de Merlin, on faisait la connaissance du méchant, on découvrait comment ses méfaits touchaient Merlin et ce que celui-ci devait faire. Alors que cette année, nous sommes conscients de travailler sur des histoires plus complexes, ce qui je crois donnera une impression de plus grande maturité et de renouveau à la série. »

    Article SFX

    Article SFX

    Article SFX


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique