• KSiteTV a encore en réserve 2 interviews réalisées lors de la conférence de presse Merlin, lors du Comic Con le mois dernier. C’est pourquoi aujourd’hui nous semble être le bon moment pour continuer à vous les faire partager. Nous allons voir ce que Johnny Capps, l’un des créateurs, a à nous raconter à propos de la Saison 5 à venir.

    En préambule, J. Capps admet la pression pour « monter la barre plus haut » et il décrit le processus de construction de l’intrigue qui va suivre. « Une fois que nous avons terminé une saison, nous prenons toujours le temps de revenir jusqu’au point où va démarrer l’intrigue de la nouvelle série. Nous discutons du récit, des scénarios qui ont marché, de ceux qui n’ont pas fonctionné, et de ce qui a fonctionné ou pas visuellement. » Explique-t-il. Alors qu’on avance vers la Saison 5, J. Capps fait remarquer que tous les effets spéciaux ont été rapatriés chez eux, ce qui donne plus de contrôle à l’équipe de production sur les aspects créatifs de la série.

    « Chaque année nous allons plus loin dans l’apparence de la série » dit-il. « Nous tournons encore en 35mm ce qui est très bien, et je crois que du point de vue de l’histoire et du scénario, ce que nous avons fait cette année c’est que nous racontons des histoires aux facettes multiples. Nous avions l’habitude de raconter l’histoire du point de vue de Merlin et vous étiez témoins de ses difficultés. Cette année, nous avons des épisodes aux facettes multiples, dans lesquels vous avez plusieurs histoires différentes. Nous avions commencé un peu à la fin de la dernière saison, et nous avons décidé de le faire vraiment cette année. » Explique-t-il.

    Des histoires plus complexes devraient aussi conduire à une narration plus adulte. « Nous sommes diffusés plus tard le samedi soir, c’est pourquoi nous pouvons nous permettre une écriture un peu plus sophistiquée. » dit-il. « Nous avons pensé aussi que nous devions faire grandir cette série, tout comme Harry Potter dont les films deviennent plus sombres. Alors que Merlin mûrit et devient un homme, les difficultés auxquelles il est confronté deviennent plus sombres et plus intéressantes. Et les intrigues aux facettes multiples permettent de raconter une histoire un peu plus sophistiquée et un peu plus sombre. C’est plutôt génial. La série comporte toujours de la comédie, de l’action et de l’aventure, mais elle est un peu plus ambitieuse cette année et nous espérons que le public va vraiment l’apprécier.»

    Même si le point de vue est plus adulte, les fans ne doivent pas s’attendre à voir disparaître l’humour de la série. « Pour Julian et moi, le ton de la série, la comédie est vraiment importante. Cette relation du type Jeeves-Wooster (*) entre Merlin et Arthur est au cœur de la série. Elle ressemble à toute amitié masculine… avec tous mes copains, nous nous comportons comme si nous avions toujours 14 ans. Nous avons toujours ce sens de l’humour stupide. Et je crois que c’est vrai pour Merlin et Arthur. Même s’ils ont suivi des chemins très intéressants durant ces trois années entre les saisons, leurs vies sont plus complexes et plus sombres. Merlin est devenu un homme, Arthur est devenu roi et il a très très bien endossé ces nouveaux habits. C’est plus sérieux et les choses auxquelles ils sont confrontés le sont aussi et sont plus difficiles, mais ils y font toujours face avec humour. Je crois que la seule chose que nous n’avons pas faite cette année est un épisode de comédie comme celui de Gaius possédé par un lutin, ou quelque chose de ce genre. Nous avons fait moins d’épisodes de comédie mais nous faisons très attention de conserver de l’humour dans la série car pour nous c’est une partie importante du ton.»

    Bien entendu, il va y avoir de la romance entre Arthur et Gwen, la Reine de la Saison 5, mais que réserve-t-on à Merlin ? Après tout, trois années sont passées… « D’un point de vue romantique, il va arriver quelques trucs intéressants à Merlin, mais il a déjà beaucoup de pain sur la planche. Il doit veiller sur Arthur. » Dit J. Capps. Et bien sûr, il reste la question de savoir si oui ou non quelqu’un a appris le secret de Merlin durant cet intervalle de quelques années. Est-ce que J. Capps pourrait nous dire si c’est le cas ? « Il ne m’est pas possible de répondre à cette question » dit-il en riant.

    (*) NdT : "Jeeves et Wooster sont des personnages créés par l'écrivain P.G. Wodehouse. Il raconte les mésaventures de Bertram « Bertie » Wooster, un aristocrate un peu benêt qui a pour habitude de se retrouver dans des situations impossibles. Heureusement, son fidèle majordome, Jeeves, est toujours là pour lui sauver la mise..." (source Wikipédia)


    votre commentaire
  • Avec une case horaire après 20h et des légendes Arthuriennes plus sombres qui restent à s'approprier, nous pouvons nous attendre à des arcs scénaristiques plus compliqués et des thèmes plus mûrs de la part de la nouvelle saison de Merlin, explique le co-créateur et producteur Johnny Capps : « Nous racontons tout un éventail d'histoires. Nous avions l'habitude de raconter l'histoire du point de vue de Merlin mais nous avons désormais les moyens d'être plus sophistiqués. A mesure que Merlin devient un homme, ses dilemmes deviennent plus intéressants. Nous avons en quelque sort rebooté le format. »

    L'histoire s'est poursuivie pendant trois ans pour cette cinquième excursion, Arthur et Gwen sont donc maintenant bien établis sur le trône et Merlin doit faire face à plus de vieux ennemis déterminés. « C'est probablement le gros changement que nous ayons jamais opéré sur Merlin. » ajoute son partenaire showrunner Julian Murphy. « Nous avons fait un saut dans le temps et nous sommes arrivés dans un monde où Camelot est dans son âge d'or. Ensuite, nous avons commencé à nous nourrir des graines de destruction qui font partie de l'histoire classique. »

    Mais ils s'empressent de souligner ça reste une habituelle série familiale. « Il y a une riche partie au cœur de la Légende Arthurienne qui implique Mordred en tant qu'adulte, c'est un vaste sujet dans lequel nous nous sommes engagés cette saison. » explique-t-il. « Mais le côté sombre lié à ça est très sinistre et nous ne pouvons pas vraiment y toucher – nous ne racontons pas d'histoire de viol ou d'inceste ! »

    Et donc, l'habituelle touche de légèreté pourra-t-elle survivre au milieu des ténèbres ? Murphy insiste pour dire que c'est possible : « La comédie est très importante. Cette relation dans le genre de 'Jeeves et Wooster' entre Merlin et Arthur est le cœur de la série, ils jouent comme s'ils étaient de bons vieux copains de 13 ans.
    [NdT : Jeeves et Wooster sont deux personnages d'une série télévisée britannique des années 1990. Elle met un scène les mésaventures de Bertram 'Bertie' Wooster, un aristocrate un peu benêt qui a pour habitude de se retrouver dans des situations impossibles. Heureusement, son fidèle majordome, Jeeves, est toujours là pour lui sauver la mise... Source : Wikipédia]

    Ce que nous n'avons pas fait cette année, c'est un épisode où les gars sont possédés par un lutin ou autre chose. Mais nous sommes tout à fait conscients de la nécessité de conserver l'humour parce que c'est une part très importante du ton de la série »


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique